Les auteurs du livre affiliés à l’Agessa entre 1979 et 2013-Ministère de la culture (2016)

Publié le 25 mars 2016 | Auteurs |
image_pdf

Enquête auteurs affiliés à l'Agessa_Min de la culture 2016-couvertureLa situation économique des auteurs a donné lieu au cours de l’année 2015 à plusieurs enquêtes menées par les pouvoirs publics. C’est dans ce contexte que le Ministère de la Culture a réalisé une exploitation longitudinale de la base Affiliés Agessa 1979-2013.

Depuis la fin des années 1970 et la création du régime social spécifique pour les auteurs de l’écrit, 11 800 auteurs ont été affiliés au moins une fois à l’Agessa, l’organisme de gestion qui leur est dédié. En 2013, ils sont 5 300 à être affiliés, soit 3,4 fois plus que trente ans plus tôt, un accroissement qui s’inscrit dans le mouvement général d’expansion des professions culturelles. Au sein des auteurs de l’écrit, on compte 47 % d’écrivains, 31 % d’illustrateurs et 22 % de traducteurs en 2013. Ce sont ces deux dernières catégories d’auteurs qui ont particulièrement augmenté depuis la fin des années 1990. Les femmes sont de plus en plus présentes et représentent désormais la moitié des auteurs.

Depuis une quinzaine d’années, on entre dans le statut professionnel d’auteur de plus en plus tard et l’âge médian de première affiliation recule, il est de 39 ans en 2013 contre 34 ans en 1980. Pour autant, les durées d’affiliation s’allongent et passent de neuf ans pour la génération d’auteurs affiliés entre 1985 et 1989, à douze ans pour celle affiliée entre 1995 et 1999.

La population des auteurs de l’écrit tend à vieillir sur trente ans, un phénomène qui touche toutes les catégories d’auteurs : plus de la moitié des auteurs affiliés ont plus de 45 ans en 2013, alors que les 18-29 ans forment 4 % seulement de l’ensemble de cette population. Si le revenu d’auteur progresse au fil des années d’affiliation, pour atteindre en médiane 25 000 euros (avant impôts) après quinze ans d’affiliation, on observe que les perspectives de revenus se dégradent pour les auteurs affiliés depuis les années 2000. À durée d’affiliation égale, les générations plus jeunes d’auteurs déclarent des niveaux de revenus inférieurs à ceux de leurs aînés au même moment de leur carrière. En conséquence, les jeunes auteurs sont de plus en plus nombreux à ne pouvoir vivre que de la création et à cumuler différentes sources de revenus. Ces résultats pointent la nécessité d’une attention accrue pour la jeune création, afin de veiller au renouvellement de cette profession dans le contexte d’une dynamique économique défavorable.

Télécharger le rapport « Les auteurs du livre affiliés à l’Agessa entre 1979 et 2013 » réalisé par Gwendoline Volat.

Consulter les résultats des études nationales sur la situation économique et sociale des auteurs du livre réalisées par le Ministère de la Culture et de la Communication et le Centre national du livre en 2016.

Partagez cet article :

Les commentaire sont fermés.