Auteurs en résidence en Normandie

image_pdf

Le Conseil Départemental de la Manche se dote d’un centre de création en résidence dans le domaine départemental des Fours à Chaux de Régneville-sur-mer

Afin de répondre au mieux au besoin de lieux de travail et de répétition, de favoriser la création artistique et les collaborations entre professionnels, le Conseil Départemental de la Manche s’est doté d’un centre de création en résidence dans le domaine départemental des Fours à Chaux de Régneville-sur-mer, site remarquable réunissant 4 fours à chaux inscrits aux monuments historiques au cœur d’un site naturel protégé dans la havre de la Sienne.

Tout au long de l’année 2018 et à compter du 15 janvier, ce nouveau lieu de résidence accueillera 23 auteurs, artistes et compagnies. A vocation pluridisciplinaire (musique, livre et lecture, spectacle vivant, arts visuels), il permettra aux auteurs et artistes de mener un travail de recherche et d’écriture sur une période d’une à quatre semaines. Durant la période de résidence, des temps d’échange et de rencontre avec les auteurs et les artistes seront régulièrement proposés aux habitants et aux scolaires (établissements primaires, secondaires). A noter que  chaque temps de résidence est accompagné, co-porté,  par  une structure culturelle de la Manche ou de la région Normandie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résidences 2018 :

  • Soizic Séon, autrice-illustratrice, en partenariat avec la médiathèque de Saint-Lô et l’association Lire à St-Lô

Période de résidence : du 15 janvier au 9 février 2018

Projet : travail sur l’écriture d’un roman graphique imprégné de  l’aventure « Festina Lente » vécue par Soizic Séon en 2016.

Les temps de rencontres : Soizic Séon participera à une soirée performance pour la nuit de la lecture le 20 janvier à la médiathèque de Saint-Lô + une rencontre dans son atelier de résidence + une exposition de fin de résidence à l’école de dessin ou au Café l’Arca à St-Lô.

Site de Soizic Séon

  • Guy Allix , poète, en partenariat avec la médiathèque de Saint-Lô et l’association Lire à St-Lô

Période de résidence : du 2 au 22 mai 2018

Projet : temps d’écriture pour un essai sur Jean Follain.

Les temps de rencontres : atelier d’écriture + rencontre avec les lecteurs de la médiathèque de St-Lô pour échanger sur Jean Follain + participation au jury du prix Jean Follain.

  • Paul Rouillac, illustrateur créateur de pop up, avec la  Cie Carnets de voyages > en partenariat avec les bibliothèques du réseau de la BDM dans le cadre du festival de conte « Histoire(s) d’en découdre » + partenariat avec la ferme Musée du Cotentin, Ste-Mère-Eglise

Période de résidence : du 15 au 23 octobre 2018

Projet : Paul Rouillac sera accueilli en résidence avec Guylaine Kasza, de la Compagnie Carnets de voyages. L’objet de la résidence est de travailler à une version plus longue du spectacle « Rock Mythes & Co » .

Les temps de rencontres : atelier pop up avec Paul Rouillac à la Ferme Musée + présentation du  travail de résidence dans le cadre du festival « Histoire(s) d’en découdre » + rencontres (et/ou ateliers) avec les artistes dans les bibliothèques du département participant à « Histoire(s) d’en découdre ».

Plus d’informations

Contacts : Nicolas Huart / nicolas.huart@manche.fr – Tél : 02 33 05 98 36

Résidence de création et d’éducation artistique et culturelle en milieu scolaire pour l’année scolaire 2017-2018

Le Rectorat de l’académie de Caen et ses partenaires, la DRAC de Normandie, l’IMEC et le CRL, ont pris l’initiative de créer une résidence de création et d’éducation artistique et culturelle en milieu scolaire pour l’année scolaire 2017-2018.

Cette nouvelle résidence d’auteurs, vise à sensibiliser les publics scolaires à la démarche d’écriture. Elle s’appuiera sur des temps de création libre correspondant à 70 % de la durée totale de la résidence au sein des locaux de l’IMEC (Institut Mémoires de l’édition contemporaine) et des temps de médiation et d’animation d’ateliers d’écriture auprès de quatre classes du CM2 jusqu’à la 3ème, des classes SEGPA (sections d’enseignement général et professionnel adapté) et des classes ULIS (unités localisées pour l’inclusion scolaire).

Au printemps, un temps de restitution clôturera la résidence et une publication collective témoignera du travail réalisé avec les élèves.

  • De novembre 2017 à avril 2018: Elsa Valentin est née en 1976 près de Grenoble. Après des études de lettres modernes, elle est devenue professeur des écoles. Elle a vécu au Cap Vert, où elle enseignait dans une petite école française. Elle habite maintenant dans les Hautes-Alpes.
    Elle travaillera avec les élèves à un projet d’écriture collaboratif pour deux binômes de deux classes de cycle 3 ou 4. L’un des binômes produira un récit, et l’autre un dialogue de théâtre. Ces deux fictions seront ancrées sur le territoire entourant les établissements. Les deux textes produits seront illustrés par les élèves.
  • De novembre 2017 à avril 2018: Écrivain et magicien, Rémi David est né en 1984 à Cherbourg. En 2000, il est lauréat du Prix du Jeune Ecrivain Français pour « Adeline » (Mercure de France) et en 2015 « Lava » (Le Tripode) est récompensé par la Commission Nationale d’Aide à la Création du Centre National du Théâtre. Il écrit également pour la jeunesse, notamment aux éditions A Dos d’âne, où il a travaillé avec le plasticien Ernest Pignon-Ernest et a signé deux autres titres : l’un consacré au mime Marceau, l’autre à l’architecte Hundertwasser. Il participe aussi à l’écriture de spectacles à la croisée de la marionnette, de la magie et du théâtre d’objets. Magicien parallèlement à sa pratique de l’écriture, il a fondé en 2012 l’association M’Agis qui propose, en France et partout dans le monde, des spectacles et ateliers de magie à des populations en situation de grande fragilité (économique, sociale, psychologique…). Il publie en février 2017, avec la complicité du philosophe Michel Onfray, un essai consacré à la magie et édité aux éditions Autrement.
    Dans le cadre de cette résidence, Rémi David se consacrera à l’écriture de deux albums et un court roman tout en travaillant avec les élèves sur le thème du funambule.
  • Dates en attente : Christine Jeanney, née en 1962 à Reims présente ainsi son travail : « J’écris parce que je n’aime pas faire le ménage, et qu’écrire c’est moins salissant que peindre ou modeler de l’argile. En plus, moi qui déteste décidément le rangement, tout est bien disposé dans la boîte magique de l’ordinateur, même pas besoin de gomme, pas de rature, pas de papier chiffonné, je peux manier et remanier à l’infini si ça me chante. Mais je m’arrête toujours avant l’infini. C’est peut-être ça qui est dommage. » Elle vit désormais en Normandie.
    Dans le cadre de sa résidence, Christine Jeanney s’attachera à la notion de « marginalia », notes écrites en marge d’un codex, d’un manuscrit, d’un livre ou d’une lettre.

 

 

 

 

 

 

Plus d’informations :

Françoise Guitard, Déléguée académique à l’action culturelle de l’académie de Caen,

daac@ac-caen.fr


Relais culturel de la Ville d’Argentan (61), Franck Magloire en résidence

  • Septembre à décembre 2017:  Le Relais culturel de la Ville d’Argentan est un dispositif d’accompagnement et d’accueil d’artistes et d’auteurs en résidence reposant sur deux structures : le Quai des Arts et la médiathèque François-Mitterrand.

    Au cours de cette saison, l’auteur Franck Magloire sera accueilli en résidence d’écriture de septembre à décembre 2017. Né en Normandie en 1970, Franck Magloire est l’auteur de plusieurs romans, dont Ouvrière (Points Seuil, 2012 – Prix littéraire de la ville de Caen, 2003), En Contrebas (L’Aube, 2007) et Présents (Éditions du Seuil, 2012). Auteur exigeant, il mêle intimement une langue très travaillée aux thèmes sociétaux contemporains. Son dernier roman Destination vient de paraître aux éditions du Soupirail et se présente comme un récit romanesque des quarante dernières années, marquées par la disparition du monde ouvrier, les tumultes politiques et l’avènement de la société de consommation.

Renseignements.

Franck magloire