Auteurs en résidence en Normandie

image_pdf

Relais Culturel Régional du Pays de Falaise (14)

Auteur de romans, d’essais, de livres pour la jeunesse, également poète et chroniqueur littéraire, Thierry Maricourt est actuellement accueilli en résidence par le Relais Culturel du Pays de Falaise (jusqu’en juin 2017).

Plus d’informations.

Thierry Maricourt

    Thierry Maricourt

Villa La Brugère, Arromanches-les-Bains (14)

  • 2-15 avril 2017 : Hayoun Kwon, artiste sud-coréenne vivant en France. Utilise la vidéo et les images 3D pour parler de la mémoire, de l’exil, des conflits entre les deux Corée. Vient à La Brugère travailler sur une nouvelle installation, L’oiseleuse.
  • 10-24 avril 2017 : Hélène Gaudy, romancière. A publié plusieurs livres chez Actes Sud et Inculte. A récemment publié Une île, une forteresse, sur Terezin. Vient travailler à son prochain roman.
  • Mai 2017 : Stanislav Dorochenkov, réalisateur et acteur russe vivant à Paris. Vient travailler au scénario d’un film sur le poète et artiste Iliazd.
  • 5- 30 juin 2017 : poète, Olivier Domerg écrit depuis plus de vingt ans sur le paysage ou dans le paysage, et souvent également, devant lui ou au-devant de lui. Une quinzaine d’ouvrages ont paru, abordant aussi bien des espaces urbains (Treize jours à New York, voyage compris), des lieux multiples ou isolés (Le ciel, seul ; Restanques ; Une Campagne), ou encore, des espaces naturels ou des entités géographiques – océan, montagne ou département (L’articulation du visible ; Fragments d’un mont-monde ; Le chant du hors champ, etc.). Chaque nouveau livre est l’occasion d’une nouvelle saisie ou appropriation ; un pas en avant dans une tentative ouverte, constamment re-questionnée, réactivée ; avec, pour chaque paysage, une volonté de trouver son écriture et sa forme. Auteur-lecteur, il pratique résolument la lecture publique, à une ou plusieurs voix, parfois avec des musiciens.

  • 12-25 septembre 2017 : Orly Castel-Bloom, romancière israélienne éditée en France par Actes Sud. Travaille actuellement sur un roman dont une partie se déroule pendant le débarquement en Normandie.

  • Octobre 2017 : Johary Ravaloson, écrivain malgache, auteur de nouvelles, romans et textes pour la jeunesse. Il a publié notamment Géotropiques (2010), Les larmes d’Ietsé (2013) et Vol à vif (2016) aux éditions Dodo Vole, et un recueil de nouvelles Les nuits d’Antananarivo (No comment éditions, 2016). Les thèmes présents dans ses livres sont la vie aujourd’hui à Madagascar, la question de la décolonisation, la différence entre deux générations marquées l’une par la culture malgache traditionnelle et l’autre par l’ouverture sur le monde contemporain occidental où certains jeunes ont fait leurs études.

Plus d’informations.

Johary Ravaloson

   Johary Ravaloson

Usine Utopik, Centre de Création Contemporaine, Relais Culturel Régional, Tessy-sur-Vire (50)

  • 29 avril au 29 mai 2017 : Diane Saurat. Écrivant depuis toujours, Diane a pourtant mis du temps avant d’oser montrer ses écrits. Sa profession de guide-conférencière faisait d’elle une conteuse d’histoires et une conteuse de vies, par le biais de biographies familiales. En 2013, elle publie son premier roman, Entre deux eaux (Nouvelles Plumes). Cette même année, elle écrit et met en scène sa pièce de théâtre Monsieur et Madame De reçoivent en leur jardin dans le cadre des Nocturnes Parfumées de Grasse, auxquelles elle participe depuis chaque année. Elle anime également des ateliers d’écriture faisant appel aux sens. Toujours curieuse de nouvelles expériences, cette année 2017 lui permet d’expérimenter la résidence d’auteur à l’Usine Utopik, afin de mener à bien son projet de pièce de théâtre dédiée à Christian Dior.
  • 3 octobre au 3 novembre 2017 : Claire Strauss. Ses deux romans Sur les pas de Jesse et Le chêne de Lola (prix régional de live 2017 Lons Club) ont été édités en 2015 et 2016 chez LC éditions. Écrire est un travail très solitaire mais, grâce à ses romans, elle a pu rencontrer un public très varié pour aborder des thèmes qui lui sont cher comme l’écologie, la liberté, le sexisme, l’homophobie mais aussi pour témoigner de son parcours de dyslexique et d’auteure. Son écriture aborde des sujets sensibles, donnant la parole à ceux qui ne l’ont pas, ou trop peu. Elle travaille aujourd’hui sur un roman de science-fiction mettant en scène les derniers enfants d’une civilisation globale ravagée et leur regard sur les vestiges de notre monde. Lors de sa résidence, elle travaillera sur un projet de sensibilisation du public à l’environnement et sur l’idée de redonner du sens à la conscience écologiste.
  • 30 mai au 30 juin 2017 : Séverine é a été éditée chez Soc et Foc en 2010 pour le livre 7 femmes, et, aussi dans des revues de poésie. Poète et diseuse, elle écrit et met en voix des spectacles et des « Tartines Poétiques » avec musiciens ou danseuses selon l’univers de chaque création. Séverine é construit une poésie contemporaine qui parle du corps, du tactile, de la langue qui nous habite. Une poésie qui commence là, juste au bord du réel. « Avec le parapluie oublié dans la salle d’attente et plus une miette de lessive… tu ne racontes pas les banquises, les carrés de lumières ». La résidence à L’Usine Utopik sera l’occasion d’explorer de nouvelles dimensions de l’écriture et de travailler en résonance avec le territoire et les habitants

Plus d’informations.

diane-saurat

Diane Saurat